Anderlecht «Territoire de Mémoire»

Anderlecht  «Territoire de Mémoire»

Anderlecht adhère au réseau «Territoire de mémoire »

Sensibiliser aux dangers du racisme, de la xénophobie et à la résurgence des idées d’extrêmes droite: voici le combat que mène depuis de nombreuses années l’asbl «Territoire de mémoire » et qu’a rejoint la commune d’Anderlecht.

La cérémonie officielle d’adhésion de la commune au réseau « Territoire de mémoire » a eu lieu ce mercredi 24 février à la Maison communale d’Anderlecht, en présence du Bourgmestre Eric Tomas, de l’Echevin de l’Enseignement et de la Culture Fabrice Cumps et de la présidente de l’asbl « Territoire de Mémoire » Dominique Dauby.

En adhérant au réseau « Territoire de Mémoire », Anderlecht s’inscrit dans la volonté de cette asbl de faire prendre conscience des excès auxquels peuvent faire aboutir les exclusions, de favoriser un processus démocratique et la construction d’un société juste, progressiste et fraternelle.

L’association les Territoires de la Mémoire est un centre d’éducation à la Résistance et à la Citoyenneté reconnu comme une organisation communautaire d’Éducation permanente. Pour effectuer un travail de Mémoire auprès des enfants, des jeunes et des adultes, l’association Cellule Information développe diverses initiatives comme l’édition de brochures, des activités pédagogiques, des animations, des visites ou des expositions.

L’asbl pense que le travail de Mémoire est indispensable pour éviter de reproduire les erreurs commises dans le passé, pour comprendre et décoder le monde qui nous entoure et pour participer à la construction d’une société plus solidaire qui place l’humain au centre de toutes les préoccupations.

« Dans notre société actuelle, où les idées d’extrême droite et le négationnisme s’expriment de plus en plus à visage découvert, un travail doit être mené auprès des jeunes. C’est pourquoi nous avons décidé de nous appuyer sur ce réseau afin de soutenir concrètement nos enseignants dans ce combat », souligne l’Echevin de l’Enseignement Fabrice Cumps.

Les commentaires sont fermés