La Cyber-criminalité

La Cyber-criminalité

Depuis les révélations de Monsieur Snowden et les intrusions des systèmes informatiques de Belgacom, nos citoyens ont pris conscience que la cybercriminalité n’est pas qu’une affaire éloignée de grand banditisme. A travers ces actes, ce ne sont plus des biens et des patrimoines qui sont mis en causes mais un principe beaucoup plus fondamental de notre démocratie : le droit à la vie privée.

Il est impératif que nous protégions nos concitoyens face à ces menaces externes. C’est pour cette raison qu’à l’occasion des dernières discussions budgétaires, un budget conséquent a, semble-t-il, été dégagé pour renforcer la lutte contre la cybercriminalité.

J’ai interrogé le Premier Ministre, sur cette question.

« Monsieur le Premier Ministre, au-delà du détail des mesures prises, le déblocage d’un montant conséquent dans une période d’économies budgétaire n’est pas anodin.  Cela démontre à quel point, sous votre impulsion, le gouvernement a pleinement pris conscience des enjeux de la cyber- sécurité de nos citoyens, de nos infrastructures et de notre économie.

Cela nous rappelle également qu’une politique de cyber-sécurité ne peut pas être une somme de mesures ponctuelles et improvisées . Elle demande des mesures de fond, un cadre de réflexion qui soit large tant par ses acteurs qu’au regard des libertés qu’elle doit protéger. Il n’est en effet pas question de brider ou restreindre l’Internet qui reste un espace formidable de liberté.

1)  Quel est le délai ?
2)  Les sociétés possédant de larges infrastructures de télécommunications seront-elles concernées par ces mesures ?
3)  Ces mesures se sont-elles inspirées d’exemple étranger ?
4)  Au niveau international, peut-on espérer une suite à votre appel et à celui de la Présidente de l’Etat brésilien »

Voir l’échange qui a suivi en cliquant sur ce lien

Les commentaires sont fermés