Sécurité routière pour les véhicules à 2 roues motorisés

Sécurité routière pour les véhicules à 2 roues motorisés

J’ai interrogé le Secrétaire d’État à l’Environnement, à l’Énergie et à la Mobilité sur le soutien à des initiatives en matière de sécurité routière pour les véhicules à deux roues motorisés.

Isabelle Emmery : Madame la présidente, monsieur le secrétaire d’État, vous avez pris diverses dispositions pour la sécurité des usagers de la route de manière générale. Un effort important a été porté aux véhicules motorisés. Les conducteurs des véhicules deux roues motorisés sont un public à sensibiliser en permanence sur la bonne utilisation des véhicules et sur la connaissance du code de la route. Cette communauté d’utilisateurs a besoin d’information et de prévention. Le secteur fédéré dit souvent: « On conduit une voiture. On pilote un deux roues ».

Monsieur le secrétaire d’État, un réel travail de terrain est effectué par les différentes associations et/ou fédérations de motards. Il est important de soutenir leur action car elles touchent directement une grande partie du public cible concerné par les deux roues, notamment les jeunes, un public particulièrement sensible.

J’aimerais savoir si vous prévoyez des actions de sensibilisation sur le terrain. Si oui, avec quels partenaires?

Par ailleurs, afin d’aider ces associations au mieux, prévoyez-vous un soutien financier particulier?

Melchior Wathelet, secrétaire d’État: Madame Emmery, la sécurité des véhicules deux roues motorisés est effectivement un sujet qui retient toute notre attention. Je vous rappelle que l’an dernier, plus exactement le 1er mai 2013, j’ai réformé la formation à la conduite des motos après une large concertation avec les professionnels du secteur en vue d’augmenter sensiblement la formation et la sécurité des motards.

Les campagnes de sensibilisation tant au niveau national avec l’IBSR que régional ou provincial veulent promouvoir les actions en matière d’information et de sensibilisation des usagers des véhicules deux roues motorisés ainsi que des autres conducteurs. Cette année encore, plus précisément au mois de mai 2014, des campagnes significatives seront effectuées, notamment en Région wallonne.

En outre, le SPF Mobilité et Transport apporte, depuis plusieurs années, une aide financière à l’organisme FEDEMOT qui s’occupe de la formation et de la sensibilisation des jeunes utilisateurs de cyclomoteurs et de scooters. Le budget octroyé pour cette année sera de 35 000 euros. Une aide financière de 6 000 euros à l’organisation du Festival de la moto avait également été octroyée en 2012.

Les commentaires sont fermés