Suite de la concertation avec les centres culturels

Suite de la concertation avec les centres culturels

J’ai interrogé la Ministre de la Culture sur la suite de la concertation avec les centres culturels.

Voici notre échange:

Isabelle Emmery – Madame la Ministre, au tout début de votre mandat, nous avions évoqué en commission la concertation menée avec les centres culturels. Dans un souci de continuité, vous vous étiez engagée à poursuivre cette dynamique. Lors des discussions budgétaires, la question de l’application du décret de 2013 revient de manière récurrente vu l’importance que nous accordons tous à ces acteurs culturels fondamentaux et notre volonté de pouvoir au plus vite appliquer cette législation. Vous connaissez mon intérêt tout particulier pour ce secteur qui constitue, selon moi, la pierre angulaire d’une politique culturelle accessible et décentralisée avec une forte connotation de médiation culturelle dans le chef de ces opérateurs. Si j’en crois les résultats des coupoles qui ont été présentés lors de votre rentrée politique fin septembre, le souci de la transversalité et du décloisonnement va rythmer les propositions que votre cabinet formulera dans les prochains mois. Je m’en réjouis, car, dans cette optique, les centres culturels apportent des réponses adaptées et concrètes à la participation culturelle de proximité.

Nous aurons l’occasion de parler plus en détail du budget, mais d’ores et déjà, permettez-moi de vous demander si dans les 3,75 millions d’euros que vous avez dégagés pour la Culture, ce qui constitue une formidable nouvelle, des montants permettront une application progressive du décret. Je me félicite de ce refinancement, mais ma joie est tempérée par le faible montant accordé à la Culture par rapport à d’autres secteurs. Ne vous y trompez pas, je plaide pour vous!

Par ailleurs, pouvez-vous nous informer des priorités qui sont actuellement discutées entre les centres culturels et votre cabinet? Finalement, un calendrier précis est-il défini avec les associations pour continuer le processus de concertation lancé mi -2016 et pour aboutir au plus vite aux premières conclusions des nouveaux contratsprogrammes? Je sens que le secteur recommence à s’énerver. Le signal vous est lancé.

Alda Greoli, vice-présidente et ministre de la Culture et de l’Enfance – Madame Emmery, je sais que vous relayez les inquiétudes du secteur. Je sais que je peux aussi compter sur M. Doulkeridis. Lors de ma rencontre avec le secteur des centres culturels le 10 juin dernier à Fosses-la-Ville, j’ai promis de refaire au terme du conclave budgétaire le point sur la mise en œuvre du décret relatif aux centres culturels, dont les contrats-programmes ont été prolongés sans augmentation ni indexation depuis 2011, alors que les charges ne cessent de s’accroître. La capacité d’action de ces opérateurs se réduit donc. Ces difficultés sont souvent accentuées par des difficultés budgétaires auxquelles sont eux-mêmes confrontés les partenaires communaux. Elles sont partagées par tout le secteur, que ce soit en zone urbaine ou rurale. Je tiens toutefois à rappeler que l’indexation des subventions liées à l’emploi a toujours été d’application.

Les discussions avec les représentants du secteur, la Commission des centres culturels (3C), l’Association des centres culturels (ACC), l’Association des travailleurs des centres culturels (ASTRAC), et l’administration devraient reprendre incessamment.

Un rendez-vous doit être convenu.

Une trajectoire budgétaire pour l’application du décret sera définie dans les prochaines semaines. Elle permettra la formalisation des engagements financiers de la Fédération WallonieBruxelles dans le cadre des contrats-programmes des premiers centres culturels reconnus, selon les termes du décret du 21 novembre 2013.

Toutefois, vous comprendrez que je privilégie la concertation avec le secteur afin de discuter de l’affectation des marges budgétaires que j’ai pu dégager pour 2017.

Nous aurons l’occasion d’en reparler ensemble en commission, lors des discussions sur le budget.

Cependant, je sais que je vais pouvoir leur réserver une enveloppe.

Isabelle Emmery – La concertation sera donc relancée avant la présentation du budget.

Les commentaires sont fermés