Bilan et perspectives du Centre culturel #2

Bilan et perspectives du Centre culturel #2

Deuxième épisode : la jeunesse ou comment semer des graines

 

Quand on est Présidente d’une institution culturelle dont l’objectif entier est de rapprocher tous les publics du monde culturel, la préoccupation pour les plus jeunes est véritablement au cœur de l’attention.

Pour les enfants, il faut amuser, intriguer, susciter la curiosité, mais en donnant du sens aux projets. Notre fil conducteur est de tenter l’apprentissage de soi, mais aussi des autres pour créer un rapport constructif. Les activités ne manquent pas.

Il y eut notamment « Graines d’écrivain », un projet où chaque classe créait un chapitre, un morceau d’histoire pour une aventure commune. La participation au programme « La culture a de la classe » est maintenant devenu récurrente. Cette année académique, nous travaillerons avec les élèves de l’Athénée Bracops sur la thématique du harcèlement. Avec des créateurs qui interagissent avec les jeunes, l’objectif est de coconstruire ensemble la pièce artistique.

Notre action vis-à-vis de la jeunesse a également pris la forme de spectacles bien ciblés comme les séances de cinéma pendant les vacances scolaires, les Ciné-vacances. Cette dynamique va bien au-delà d’Anderlecht puisque certains parents traversent la ville avec leurs enfants pour nous rejoindre. Les spectacles familiaux du mercredi après-midi sont également là pour rapprocher les parents ou grands-parents des plus jeunes. Ils permettent aussi aux personnes qui n’aiment plus trop sortir le soir, de participer à la vie culturelle.

Enfin et c’est une partie importante de notre activité, nous sommes particulièrement investis dans les écoles que ce soit par la programmation des spectacles en scolaire ou encore les ateliers de la Maison des Artistes. Il n’y a pas que les mathématiques qui font grandir!

Les commentaires sont fermés