Bilan et perspectives du Centre culturel #4

Bilan et perspectives du Centre culturel #4

Quatrième épisode : et à la fin, on définit notre avenir culturel…

 

Le cadre législatif des Centres Culturels a beaucoup évolué ces dernières années, avec la mise en application du décret de 2013. Le Centre Culturel Escale du Nord a été parmi les 3 premiers centres à recevoir sa reconnaissance sur la Région bruxelloise. Cela signifie que pour les 5 prochaines années, nous serons soutenus par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la COCOF et la Commune. Les Anderlechtois auront aussi la garantie que nous répondions à un strict cahier des charges qui inscrit véritablement le droit à la culture -et donc son accessibilité et sa pratique- dans le travail que nous menons.

Le plus bel exemple est sans doute les espaces d’expression que nous allons créer dans les écoles et en lien avec le quartier dans lequel elles sont implantées. Nous mettrons en chantier les projets dont les élèves auraient envie car il est important que le lien à la culture se tisse par les jeunes eux-mêmes.

Dans le même esprit, l’initiative Parcks a pour vocation une gestion collective et harmonieuse du parc du petit Scheut dans lequel se trouve notre nouvelle implantation. La dynamique que nous voulons insuffler est celle de la participation qui permet à chacun de s’approprier le lieu.

Partant des hauteurs de Scheut, nous souhaitons aussi tracer un chemin culturel vers le canal proche duquel se trouve la Maison des Artistes. En introduisant l’art dans l’espace public, nous améliorerons la mobilité entre les populations des différents quartiers qui sont encore trop souvent cloisonnés.

Des infrastructures de qualité dans des quartiers différents, une offre culturelle dès le plus jeune âge sans pour autant oublier le tout public, des actions artistiques dans la Ville par et pour chacun et enfin de véritables perspectives réalistes, tangibles et surtout accessibles à tous sont les nombreux fruits aujourd’hui mûrs d’un travail mené depuis ces 6 dernières années.

Parce que la Culture est une formidable source d’émancipation, de liberté et de rencontres, elle participe pleinement à mes engagements. Vous l’aurez compris, je souhaite de tout cœur poursuivre ma fonction de Présidente de cette belle institution garante de cette accessibilité à tous.

Les commentaires sont fermés