Bilan et perspectives du Centre culturel #1

Bilan et perspectives du Centre culturel #1

Premier épisode : les infrastructures, fondements de l’accueil du public

 

Depuis ma présidence, ma volonté de développer une qualité d’accueil a été mon premier combat. Aujourd’hui, je me réjouis des lieux proposés à tous, petits et grands…

En 2013, nous nous sommes volontairement inscrits dans le contrat de quartier à Scheut pour entamer un processus de réouverture du bâtiment situé dans le parc de Scheut. Pour ceux qui ont suivi l’évolution du Centre culturel, il faut se rappeler que ce lieu abritait autrefois ses activités, mais qu’il fut fermé pour des raisons de sécurité pendant des années et transformé en un bunker abritant les archives communales et le matériel électoral.

D’emblée, nous avons souhaité aller à la rencontre des habitants, nous avons mis en conformité l’espace et mené un travail participatif avec le quartier. Avec le collectif d’artistes « Matters », une création collective a pu être présentée. Aujourd’hui, la rénovation est quasiment terminée et le public pourra découvrir le bâtiment pour notre lancement de saison le 29 septembre prochain.

Forts de notre expérience à Scheut, nous avons également rebondi sur le contrat de quartier Biestebroek en y inscrivant la Maison des Artistes de la rue du Bronze. Outre la rénovation du lieu qui a été décidée et qui se déroulera durant la prochaine législature, nous y déployons déjà toute notre énergie pour y faire amener de nouveaux publics, celui du quartier, mais aussi ceux et celles qui n’en poussent jamais la porte étant persuadés que le monde culturel n’est pas pour eux.

Ce travail de médiation se poursuivra dans le futur et se marquera dans la nouvelle physionomie du bâtiment qui sera en partie vitré et permettra une meilleure visibilité de nos activités.

Toujours dans un souci de rendre plus qualitatif et plus proche notre accueil, c’est le jardin de l’Espace Maurice Carême qui jouxte la salle Thomas Owen et l’EDN.bar qui a été ouvert en partenariat avec la bibliothèque. Tout l’été, il a accueilli des artistes de tout genre dans le cadre des Escales estivales. Nous poursuivrons dans cette voie en faisant de cet espace une ruche culturelle où se côtoieront artistes, étudiants, lecteurs,…

Et comme ces changements n’arrivent pas seuls, la rénovation de la salle Molière a été décidée. Les premières études ont déjà été réalisées afin de redonner à cette salle ses lustres d’antan et de la doter de tout l’équipement moderne pour le bonheur de tous ses utilisateurs qui sont très nombreux.

Les commentaires sont fermés