C’est toujours un peu dangereux…

C’est toujours un peu dangereux…

C’est toujours un peu dangereux de s’attacher à qui que ce soit…

Avec une jubilation pour l’absurde et l’autodérision, Eno Krojanker et Hervé Piron jouent à esquisser une mise en abîme des jeux de pouvoir, de désir et de frustration que peut charrier tout rapport avec l’autre.
A travers une histoire d’enfance à la fois tragique et d’un anecdotique consternant, ils chatouillent les clichés de l’artiste narcissique et forcément maudit, pour mieux questionner la relation scène/public… Empathie, voyeurisme, conditionnement? Et si, tout compte fait, le théâtre tenait plus de la dictature que de la belle et grande famille?
A la fois auteur et interprète de leur travail, ce duo pince sans rire prend un malin plaisir à déplier les artifices et la « magie » du théâtre. A commencer par l’idée de personnage. Leur écriture, tout en second degré, flirtant allègrement avec l’autofiction.
Les artistes questionnent ici les limites : jusqu’où peut-on aller pour son art.

Un spectacle de la Compagnie Enervé. En coproduction avec le Théâtre de Namur. Avec le soutien de l’Atelier 210 et du Théâtre de L’L

Jeudi 15 mars 20h
Salle Molière – Rue d’Aumale, 2 – 1070 Anderlecht

Age: tout public
De : Hervé Piron / Eno Krojanker
Avec : Hervé Piron / Eno Krojanker
Prix: 10€ ou 1,25 Art. 27

Les commentaires sont fermés.