Formation continue des artistes

Formation continue des artistes

J’ai interrogé en Commission la Ministre de la Culture sur la formation continue des artistes.

Voici notre échange:

Isabelle Emmery  – La formation professionnelle est cruciale dans la perspective d’une société de la connaissance. Elle représente également un marché en pleine expansion. Les besoins sont grands pour les professionnels des arts d’adapter leurs compétences aux nouvelles technologies et notamment au numérique.

Madame la Ministre, afin d’optimiser les dispositifs existants, vous avez annoncé dans votre plan «40 actions pour une nouvelle politique culturelle en Fédération Wallonie-Bruxelles» que vous entendiez établir un état des lieux de l’offre de formation dans les domaines artistiques et techniques et concernant les compétences connexes.

Il convient de rapprocher les cursus et les contenus de formation des besoins du terrain, de renforcer le soutien aux structures de formation et aux artistes et d’améliorer ainsi les synergies. En outre, la formation représente également un moment de partage d’expériences et de préoccupations qui participe à la cohérence des pratiques et, par conséquent, à une meilleure maîtrise des métiers et des productions.

Madame la Ministre, où en est cet état des lieux?
Est-il en cours de finalisation?
Dans l’affirmative, sera-t-il prochainement disponible?
Quels opérateurs de formation ont-ils été intégrés dans cet état des lieux?
Quelles synergies seront-elles mises en œuvre entre les formateurs et les artistes?

Alda Greoli  – Un premier état des lieux de l’offre de formation continue destinée aux professionnels de la culture a bel et bien été réalisé par l’équipe de coordination de «Bouger les lignes». On y recense 78 opérateurs actifs dans le secteur des arts vivants, du cinéma, du livre, de l’édition, des arts plastiques et numériques, des musiques ou travaillant de manière transversale dans l’ensemble des secteurs culturels. La diffusion de cet état des lieux se fera dans le cadre du développement du portail d’information www.culture.be – comme vous l’avez rappelé, il s’agit de l’action 34 – et du déploiement de la plateforme numérique spécialisée, selon l’action 35.

J’ai par ailleurs lancé en début d’année un appel à projets de formation continue pour 2018 et 2019 dont le thème est la médiation artistique. Disponible en ligne sur www.culture.be, cet appel vise trois lignes de formation: la formation d’artistes aux pratiques d’animation, la formation d’animateurs aux langages artistiques et la formation d’intervenants artistiques en milieu scolaire. Une procédure, des objectifs et des critères dans l’attribution des aides de la Communauté française à l’organisation de formation continue en culture ont été établis par ce biais. Les artistes ont été placés au cœur du dispositif. Il s’agit d’une première dont nous évaluerons les effets quand les premiers résultats pourront être analysés.

Isabelle Emmery  – Je ne me doutais pas que le marché comptait autant d’opérateurs: 78, c’est un beau nombre! L’appel à projets ne fera que doper ce secteur. Tout comme vous, je pense que les artistes qui accéderont à ces formations et aux informations nécessaires en toute transparence y trouveront avantage.

Les commentaires sont fermés