Réouverture des musées – Covid 19

Réouverture des musées – Covid 19

En commission, j’ai interrogé la Ministre de la Culture sur la réouverture des musées dans le cadre du Covid-19 .

Voici mon intervention :

Mme Isabelle Emmery (PS). – Depuis le 18 mai, les trois Régions du pays ont à nouveau autorisé les visiteurs à retourner dans les musées grâce à la mobilisation du personnel et à la mise en place de conditions sanitaires très strictes. Mon groupe s’en réjouit. Il s’agit en effet d’une opportunité fondamentale de dépasser les usages culturels numériques pour réinstaurer des contacts in situ, qui créent souvent des expériences fortes et inoubliables pour les visiteurs.

Madame la Ministre, une semaine après la réouverture des musées, quels sont les premiers constats que vous pouvez en dresser? Le public est-il retourné dans les musées? Disposez-vous des chiffres de fréquentation pour les musées soutenus par la Fédération Wallonie-Bruxelles?

Quel est le profil des personnes qui ont fréquenté les musées ces derniers jours? Disposez vous d’informations relatives aux intentions de visite des francophones?

Mme Bénédicte Linard, vice-présidente du gouvernement et ministre de l’Enfance, de la Santé, de la Culture, des Médias et des Droits des femmes. – C’est un symbole fort que les musées soient aujourd’hui l’avant-garde du déconfinement global du champ culturel. Cette symbolique a été largement répercutée dans les médias et la réouverture des musées a été présentée à l’ensemble de la population comme un élément-clé du retour à la normale en cours.

Même s’il est prématuré d’avancer un bilan de cette réouverture, je peux avancer les quelques chiffres suivants: 44 musées rouvriront en mai sur les 74 soutenus par la Fédération Wallonie Bruxelles, ce qui reflète le volontarisme du secteur et son implication dans la dynamique de déconfinement. D’autres ouvertures s’échelonneront par la suite. Sur les 44 musées qui ont annoncé une réouverture en mai, 36 ont déjà rouvert la semaine dernière. Parmi ceux-ci, des musées de catégories variées, des plus grandes structures aux plus petites. Au niveau de la fréquentation, à titre d’exemple, le Musée de la photographie a accueilli 50 visiteurs le jour de sa réouverture, la fréquentation d’une journée normale tournant autour de 100 à 150 personnes par jour. Pour sa part, BOZAR affiche une moyenne de 120 visiteurs par jour sur la semaine, au lieu des 2 300 habituels, parmi lesquels deux tiers sont des touristes étrangers. Les situations varient donc beaucoup en fonction des musées, de leur taille et de leur public.

Je n’ai pas encore d’autres chiffres en ma possession, mais il faut s’attendre à des données similaires ailleurs. Le retour des visiteurs est timide, mais les institutions mettent tout en œuvre pour les rassurer et sécuriser leurs visites. Le protocole de déconfinement que j’ai envoyé au secteur le mercredi 13 mai n’a suscité aucun problème et a été accueilli avec beaucoup de professionnalisme. Mercredi dernier, j’ai visité la Bibliotheca Wittockiana, le Musée des arts du livre et de la reliure, et j’ai pu me rendre compte des aménagements mis en place par le musée. Je souligne que certains musées, dont celui-ci, ont maintenu un lien très fort avec leur public pendant le confinement. Bien sûr, la question du retour du public dans les lieux culturels, que ce soit les musées ou ailleurs se pose pour le redéploiement qui sera opéré dans les prochains mois. Le musée a développé des activités virtuelles et a maintenu un lien social grâce à des contacts téléphoniques avec certains habitués ou des visiteurs issus du quartier. Cet exemple illustre parfaitement ce que la culture peut apporter pendant le confinement. Ce lien social, qui existait peut-être lors de visites physiques, a été maintenu avec une partie du public pendant la crise. Je tenais à le souligner, car d’autres opérateurs culturels ont fait la même chose.

Les responsables des institutions et leur personnel sont bien conscients que le retour du public dépendra de l’instauration stricte des mesures de précaution. Ils sont demandeurs d’un cadre rigoureux pour faire respecter la sécurité de toutes et tous, sans, évidemment, gâcher le plaisir et les découvertes suscités par les œuvres présentées. Le protocole de déconfinement a été accueilli positivement, car cela leur a permis de rouvrir en toute sécurité.

(…)

Mme Isabelle Emmery (PS). – C’est formidable d’avoir pu rouvrir un nombre important de musées. Leur volontarisme, la manière dont ils ont saisi cette opportunité de réouverture et leur suivi du protocole dénote d’un grand professionnalisme. Quant au lien avec le public, Madame la Ministre, vous soulignez qu’il a été maintenu à travers l’offre virtuelle et, vous en donnez l’exemple, les contacts téléphoniques avec les habitués. Il est encore trop tôt pour évoquer cette question, mais si les habitués reviennent, il faudra aussi que le public qui n’a pas l’habitude de fréquenter les musées puisse dépasser ses freins et profiter de ces réouvertures.

Les commentaires sont fermés.