Signé Célestine

Signé Célestine

Dans Le journal d’une femme de chambre, Octave Mirbeau donne la parole à Célestine, domestique intelligente et subtile, personnage comique et subversif. Elle regarde le monde qui l’entoure et nous fait découvrir les nauséabonds dessous du beau monde, des classes dominantes et les turpitudes de la société bourgeoise qu’elle pourfend.

Ce projet particulier repose sur la volonté de réunir à la scène des acteurs sourds et des acteurs entendants. Il en va de même pour le mélange des publics qui y seront accueillis. La langue des signes belge francophone (LSFB) est reconnue officiellement chez nous depuis 2003 et elle a été reconnue comme étant notre 4ème langue nationale.

De par la thématique de la servitude et des travers humains, cette pièce nous plonge naturellement dans un univers où les sous-entendus et les non-dits sont légion; un monde où le moindre geste est porteur de sens. Ce qui n’est pas dit n’est cependant pas secret puisque Célestine tient un journal. La langue des signes est donc ici la langue du journal intime, la parole cachée, la parole vraie, celle du personnage principal. Les deux langues (langue des signes et français) se mêlent tout au long de la pièce pour raconter ensemble la même histoire. Ce sont les deux comédiens sourds qui ont traduit le texte en langue des signes.
Afin que tous les spectateurs puissent bien suivre le spectacle, la solution privilégiée a été de faire placer les spectateurs sourds dans les premiers rangs.

En janvier 2016, la fondation L’estacade a décerné à ce projet, le prix Henri Goethals, première place dans le cadre de l’appel à projets artistiques valorisant la personne handicapée.

 

Vendredi 23 mars, 20h
Salle Molière – Rue d’Aumale, 2 – 1070 Anderlecht

Public : tout âge, tout public
Genre : Théâtre bilingue français / langue des signes
Avec: Deux comédiens sourds : Alice Leidensdord / Patrick Lemaire
et deux comédiens entendants : Sarah Navarro / Gilles Poncelet
Mise en scène : Gilles Poncelet, d’après le roman d’Octave Mirbeau
« Le journal d’une femme de chambre »
Production : Compagnie Sur le bout des doigts
Prix: 10€ / 1,25€ Art.27
Infos : 02 528 85 00

 

Les commentaires sont fermés