Un infini désir de nous

Un infini désir de nous

L’exposition « un infini désir de nous » rassemble une sélection d’œuvres de l’artiste Kika Nicolela –   installations vidéos, vidéos et photographies. La rencontre et le rapport à l’autre est au centre des œuvres de Kika Nicolela, souvent avec la caméra vidéo comme déclencheur de situations.

Dans ses projets, Nicolela développe des dispositifs qui invitent et impliquent des personnes, qui deviennent participantes de l’œuvre, à la fois comme sujets et comme co-créateurs. Lors de cette exposition, vous découvrirez notamment « Voisins », une œuvre vidéo tournée à la Maison des Artistes avec des habitants et des usagers du quartier. L’artiste nous dit : “Je m’intéresse à la création artistique à un endroit où je perds le contrôle total sur le processus, où je ne sais pas exactement où le processus va m’emmener ».

Considérant l’œuvre de Nicolela dans sa totalité, on peut la voir comme une collection d’êtres humains dans des situations les mettant hors de leur zone de confort, et qui produisent des réactions uniques. Il s’agit presque d’expériences sociologiques, qui enquêtent sur l’identité et l’altérité, le portrait et l’autoportrait, la représentation et l’auto-représentation. En résulte des œuvres qui agissent dans un espace fluctuant entre ces pôles.

Kika Nicolela cherche à construire des vidéos qui permettent au spectateur d’avoir un rôle important dans la production de sens, c’est-à-dire des œuvres dans lesquelles le sens est atteint grâce à la négociation constante entre le spectateur et les éléments – souvent multiples et ambigus – de la narration.

Les œuvres ici choisies sont fréquemment fruits de collaborations avec des communautés les plus variées – les vieux pêcheurs d’une petite île en Corée du Sud, les étudiants d’une école agricole dans la France profonde, les visiteurs d’une galerie d’art en Finlande ou d’un musée au Brésil. Il s’agit d’œuvres étalés de 2005 jusqu’à aujourd’hui, avec la présentation des deux installations inédites – une d’entre elles crée en résidence à la Maison des Artistes avec la collaboration des personnes du quartier.

L’artiste a choisi l’espace de la Maison des Artistes à Anderlecht justement par son rôle d’agent et médiateur culturel pour un public local, avec le but d’intensifier l’expérience d’échange avec ce public.

Vernissage mercredi 27 février, 19h
Maison des Artistes – Rue du Bronze, 14 – 1070 Anderlecht
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 8h

Exposition visible jusqu’au 31 mars 2019

Les commentaires sont fermés